Commune - Histoire & Patrimoine naturel

IMPRIMER

Présentation de la commune

Marmagne, provient étymologiquement parlant, du vocable primitif Marcomania. Mot composé avec le nom du peuple germanique Marcomani. Celui-ci a strictement le sens de « territoire peuplé de Marcomanaus » et a pour analogue des noms de lieux habités par des Allemands, des Bretons, des Espagnols, des Maures.

Canton de St Doulchard, Marmagne est située dans le département du Cher et de la région Centre, et occupe une surface de 3766 hectares, dont 2800 hectares de surface agricole.

C’est une commune étendue, possédant une altitude de 113 mètres minimum. Elle se compose de cinq hameaux, qui sont Pont-Vert, Les Grenades, Les Varennes, Beauvoir et Bois-de-Loup et compte 2054 habitants avec une densité de population de 51 habitants au kilomètre carré (recensement 2008).
26,1% de la population de Marmagne est âgée de moins de 20 ans et la tranche d’âge la plus représentative de la commune se situe entre 20 et 59 ans.
Agriculteurs, commerçants, artisans, services de santé, école, entreprises et associations sont installés sur Marmagne et se chargent bien de représenter leurs secteurs d’activité, d’apporter satisfaction aux habitants et de refléter le dynamisme de la commune.

La commune se démarque sans cesse et notamment, ces derniers temps, par les prix qui lui ont été décernés. Elle s’est vue attribuée le premier prix départemental et le premier prix régional pour son nouveau Cœur de Village.

Elle a été instituée en 1789 avant de connaître un début d'autonomie avec la loi du 5 avril 1884, véritable charte communale. Le maire est l'exécutif de la commune qu'il représente et dont il gère le budget. Il est l'employeur du personnel communal et exerce les compétences de proximité (écoles, urbanisme, action sociale, voirie, transports scolaires, ramassage des ordures ménagères, assainissement …). Il est également agent de l'Etat pour les fonctions d'état civil, d'ordre public, d'organisation des élections et de délivrance de titres réglementaires.

Le département du Cher et ses 314 428 habitants, compte 3 arrondissements et 290 communes.

Villes et paroisses

La commune est la plus petite subdivision administrative française mais c'est aussi la plus ancienne, puisqu'elle a succédé aux villes et paroisses du Moyen Âge.

Le département du Cher et ses 314 428 habitants, compte 3 arrondissements et 290 communes :

  • Bourges : 131 communes et 174 031 habitants
  • Vierzon : 43 communes et 73 053 habitants
  • Saint-Amand-Montrond : 116 communes et 67 344 habitants.

Trois des communes du Cher, Bruère-Allichamps, Saulzais-le-Potier et Vesdun, se disputent le centre de l'hexagone national, et Blancafort est connu comme le centre de l'Europe monétaire. 

Histoire

Nous savons aujourd’hui que Marmagne existait à l’époque gallo-romaine. En 1831, Marmagne ne comptait que 754 habitants. Les années suivantes ont été marquées par une évolution importante et de nombreux évènements symbolisant l’histoire de la commune.

1876 : acquisition d’une pompe à incendie et création d’une brigade de pompiers
1898 : assistance médicale gratuite : 27 personnes présentées par la commission
1901 : organisation d’un service médical installé à l’étage de la Mairie
1903 : achat d’une horloge publique, à placer dans le clocher de l’Eglise
1904 : création d’un bureau télégraphique et du téléphone
1905 : assistance obligatoire aux vieillards, infirmes, incurables, privés de ressources.
1910 : demande pour l’arrêt à Marmagne d’un train direct qui part de Bourges
            et s’arrête à Mehun et Foëcy
1912 : Achat d’un corbillard et construction d’un hangar pour l’abriter
1915 : Remise en état du moulin de Berry
1922 : Organisation de cours d’adultes à l’école pendant l’hiver
1925 : Utilisation du premier tracteur avec un moteur à essence
1929 : Attribution d’une prime à la natalité après le troisième enfant
1932 : Première mention du chômage
1934 : Vitesse limitée à 30 km heure pour la traversée du bourg
1943 : Un comité a été constitué pour l’accueil possible de réfugiés des départements côtiers
            La Mairie demande à l’ASM de créer une section féminine de foot
1953 : Fête des Vieux, avec distribution de denrées et vêtements, organisée par le comité des jeunes
1957 : Dissolution du corps auxiliaire des sapeurs-pompiers
1958 : Machine à laver mise à disposition des familles
1959 : Machine à tricoter mise à disposition des familles
1961 : Mise en place du recueil des ordures chaque jeudi
1962 : Accueil de réfugiés d’Algérie (3 familles comprenant 12 personnes)
1964 : La Mairie vend la machine à laver et la machine à tricoter
1965 : On parle de Fête des Anciens (et non plus de Fêtes des Vieux)
1966 : Premier objet de cession à la commune, par la SNCF, de la cour de la Gare.
1971 : Construction d’un foyer municipal
1972 : Création du Comité des Fêtes
1973 : Construction d’une station d’épuration des eaux usées et projet d’un réseau d’évacuation
            des eaux usées
1974 : Trois circuits de découverte : canal et ruisseau de Cors, voie romaine, chemin des Vignes
1976 : Accord pour le raccordement au réseau d’eau potable de Bourges
1977 : Naissance du bulletin municipal (600 exemplaires, parution bi-annuelle)
            Inauguration de la nouvelle Mairie
1978 : Fermeture de la gare de marchandises à Marmagne
1982 : Projet de construction d’une salle omnisports
1990 : Mise à disposition d’un car pour Bourges (1 fois par mois), pour les personnes de plus de 60 ans
1991 : Construction du gymnase, avec une aire de jeu capable de recevoir du basket-ball,
            du volley-ball, du tennis de table, du tennis, du handball, de la gymnastique …
1993 : Possession d’un « Colombarium »
1994 : Inauguration du bâtiment de la SBPA à Pont Vert
1995 : Dévasage du canal
1997 : Installation de six panneaux d’affichage (les Grenades, Pont Vert, Marmignolles, Bois de Loup, Beauvoir, Marmagne)
1999 : Construction d’un silo à boues pour la mise aux normes de la station d’épuration
2000 : Aménagement de l’ancienne bibliothèque en salle de réunion
            Charte de jumelage avec Brampton
2001 : Ouverture de la nouvelle bibliothèque et rénovation du stade
2002 : Aménagement de la plaine de jeux et du skate park
2004 : Rénovation de l’intérieur de l’église
2005 : Croix des marais restaurée
2007 : Cœur de village refait à neuf
2009 : Inauguration de la Résidence des Charmilles (résidence pour seniors)